La base Eyeshadow Primer Potion Original d'Urban Decay, un indispensable?

Hello la beautybloggosphère! J'espère que vous allez bien? Moi je suis excitée comme une puce, les fêtes approchent à grand pas, et ces moments en famille sont une vraie source de bonheur et d'énergie pour moi.

Aujourd'hui, on parle base pour les yeux. C'est quelque chose que j'utilise depuis très peu de temps, plus précisément depuis cet été. Je me suis toujours dit que le fait d’utiliser des soins, crèmes et fond de teint suffisait pour un joli makeup. Alors, la base de teint est elle vraiment indispensable?


Ma toute première base de teint est celle de chez Kiko, ( mon article est juste ici ) que je trouve très bien. En tant que bloggueuse passionnée de makeup et tout le temps en train de regarder vos blogs à mes heures perdues, je tombe souvent sur la Eyeshadow Primer Potion Original d'Urban Decay. Et le beauty to go de Sephora est clairement source de tentations ! N'est-ce-pas? Et voilà, j'ai craqué.

Bon, j'arrête le blablatage, c'est parti pour mon avis !




Le Packaging :







Il est très joli ! On sent la Urban Decay touch avec cette couleur violet "métallisé", avec le bouchon applicateur en forme de "cristal" transparent, c'est canon! J'ai pris le format voyage pour tester mais l'esthétique ne change pas, simplement la taille.

Côté pratique, ce tube en plastique souple est très pratique et ne fait pas pour autant cheap, on ne perd pas du tout de produit et c'est important!
J'ai lu que le packaging avait changé, et qu'il a été modifié car l'ancien packaging en plastique dur faisait perdre une partie de la matière, à condition de le scier ( whaat? ).

Enfin voilà, tout ça pour vous dire que j'adore le packaging et je valide! 






Application:



Il suffit de se servir de l'embout mousse pour appliquer la matière, qui est crémeuse, ni trop fine, ni trop épaisse (Elle l'est d'ailleurs moins que la base de chez Kiko). Elle s'applique et s'étale facilement, et le rendu est transparent. On ne la sent pas sur la peau, ne déssèche pas et ne provoque aucun inconfort.
Une fois la matière déposée, personnellement, je le fais avec les doigts, mais il est également possible de le faire au pinceau. C'est peut-être même mieux, mais je préfère utiliser la première technique. 

Une fois appliqué, on attend quelques secondes que ça sèche, et le tour est joué ! C'est très rapide, moins d'une minute et on peut attaquer son makeup. Personnellement pour ne pas perdre de temps, j'applique ma base et je m'occupe de mes sourcils en attendant.  








Efficace? 



Complètement, c'est en me servant de ma première base yeux de chez Kiko que je me suis rendue compte de l'intérêt d'appliquer une base au préalable. Mais je dois avouer que la différence se sent encore plus avec l'Eyeshadow Primer Potion d'Urban Decay. 
Le maquillage est plus facile à travailler, à flouter, et donc plus rapide. Il permet également une bien meilleure et beaucoup plus longue tenue que si on ne mettait rien! La différence et pour moi nette et flagrante, et je ne crois pas m'être passée de cette base depuis que je l'ai. 





Alors, la base Eyeshadow Primer Potion Original d'Urban Decay, un indispensable?




Pour moi personnellement, je dirais que OUI! J'aurais beaucoup de mal à travailler de nouveau mes fards sans appliquer cette base qui est devenue un indispensable dans ma routine makeup ! Il est très rare que je ne mette pas de fard à paupières quand je me maquille, même quand je fais léger j'applique toujours une couleurs nude dans le creux de paupière ( je trouve que ça me va mieux si vous voulez savoir ma vie ! ^^).

Cette base est vendue au prix au prix de 12 euros les 5 ml, et 21,50 euros au format 10 ml. Je vous recommande d'essayer le format voyage si vous n'êtes pas sûres d'aimer, mais vraiment cette base a tout pour plaire!! 




Et toi, tu te sers d'une base? Laquelle? Est-ce un indispensable pour toi?



À très vite les filles pour une nouvelle revue! Ce sera après Noël alors la prochaine fois que l'on se parlera ce sera pour se fêter un joyeux Noël ! Prenez soin de vous!